Les univers de Marco

 

Vos commentaires et réflexions sont les bienvenus sur branchum@club-internet.fr

 

Les pages culturelles

Qu'y a-t-il dans cette rubrique ? Une sélection des meilleures chansons francophones par année de 1900 à nos jours.

Est-ce exhaustif ? Relativement, mais cela le sera beaucoup moins si je me lance dans une liste similaire sur la musique internationale.

 

Qu'y a-t-il dans cette rubrique ? Une sélection de mes dix films préférés.

Est-ce exhaustif ? Dans la mesure des films que j'ai vu, donc en résumé, non. C'est à retravailler.

 

Qu'y a-t-il dans cette rubrique ? Commentaires, critiques et vote du public - c'est vous - sur la littérature de science-fiction.

Est-ce exhaustif ? Oui, on peut le dire, ce ne serait sûrement le cas si l'on devait élargir à d'autres types de romans.

 

Qu'y a-t-il dans cette rubrique ? Deux recensions de spectacles comiques, pour les remercier de m'avoir autant fait rire.

Est-ce exhaustif ? Pas du tout, malheureusement rien ne m'a donné le besoin impérieux de compléter cette rubrique depuis le temps.

 

Pourquoi ces pages ?

Je ne suis partisan d'aucune vision de ce que "doit être" un bon film, un bon livre, etc. Je considère que croire en la supériorité d'un courant artistique ou d'une façon de faire, que ce soit par snobisme ou par intérêt économique, est un renoncement et une insulte à la créativité humaine, à laquelle je voue un immense respect.

Ces sélections sont donc en perpétuel mouvement, car s'il est une seule valeur que j'aimerais faire partager, c'est la curiosité intellectuelle, la volonté de découvrir (le monde) et de comprendre (autrui). On ne peut pas se contenter de connaître ce que l'on veut bien nous présenter, il faut une démarche active pour ne pas devenir une victime consentante du marketing. Cette correction perpétuelle de mon inculture est en cours, puisse-t-elle inspirer la vôtre.

La science-fiction est-elle un paradoxe ?

Puisque je prône la diversité, me direz-vous, pourquoi tant d'intérêt pour ce genre particulier qu'est la science-fiction ? Parce qu'on pourrait au contraire arguer pernicieusement que c'est la littérature générale, en restreignant son champ d'action à certains postulats, qui est un sous-genre de la science-fiction. Parce que ce que je recherche en tant que lecteur de SF, ce qui fait l'essence de ce genre selon moi, c'est de dépasser nos modes de pensée traditionnels et de remettre en question les points de vue que l'on adopte par habitude ou par nature. Malheureusement, les livres porteurs de cet élan et de cette vocation sont trop souvent noyés dans des productions où la science-fiction ne sert que de simple décorum, que d'enrobage exotique qui dissimule du quelconque.

 

Le grenier

Pensées, citations, jeux : mémoires dans des cartons